Diminuer la taille de la policeAugmenter la taille de la policeInverser le contrasteSupprimer la personnalisationPour imprimer le document, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur.

Gestion et valorisation des milieux aquatiques

Les acteurs du territoire mettent en œuvre des actions d’entretien et de restauration des milieux aquatiques : rivières, zones humides, frayères… L’objectif visé est d’atteindre le bon état écologique des eaux.

Les principales actions de restauration des milieux sont menées par les syndicats rivière dans le cadre des Contrats Territoriaux Milieux Aquatiques (anciennement CRE).

Sur le bassin du Clain, il existe 6 CTMA en cours ou en projet :

  • CTMA du Clain porté par le SMAC et le SMCS sur la période 2008-2012
  • CTMA de la Pallu porté par le SIAH de la Pallu sur la période 2010-2015
  • CTMA du Miosson porté par le SIAV de la Vallée du Miosson sur la période 2011-2015
  • CTMA de l’Auxances porté par le SEEGAV, en projet
  • CTMA de la Boivre porté par le syndicat d'aménagement de la vallée de la Boivre, en projet
  • CTMA de la Clouère porté par le SMAVC, en projet


Découvrez des exemples d’actions de restauration ou de gestion des milieux sur le bassin du Clain  :


Si vous souhaitez enrichir cette rubrique de vos expériences, n'hésitez pas à contacter la cellule d'animation du SAGE.

Repère

Le Contrat Territorial Milieux Aquatiques

Le CTMA (anciennement Contrat Restauration Entretien, CRE) est un outil contractuel proposé par l’Agence de l’Eau Loire-Bretagne dans le cadre de son 9ème programme d’intervention.

Les objectifs de ce dispositif sont de réduire les sources de dégradations physiques des milieux aquatiques et d’atteindre le bon état des eaux demandé par la Directive Cadre sur l’Eau.

Conclu pour une durée de 5 ans entre l’Agence de l’Eau, un maître d’ouvrage et les partenaires techniques et financiers, il permet ainsi de financer la mise en œuvre d’actions intégrées de restauration et d’entretien.

Le CTMA est basé sur un diagnostic préalable des  causes de dégradations des milieux aquatiques et la définition d’un programme d’actions.

Les actions portent  sur :

  • La restauration et l’entretien des milieux aquatiques
  • La communication
  • Le suivi et l’évaluation

Un bilan à mi-parcours est également prévu afin d’évaluer l’impact des actions entreprises et de les réajuster, le cas échéant.